Conseils et matériel de trekking

La marche est sans aucun doute l’une des meilleures façons de découvrir le monde. Dans la nature ou en ville. Sur les montagnes, dans les plaines ou au bord de la mer. Dans les bois ou entre les bâtiments. Où que je sois, j’aime explorer la région à pied. Pour moi, marcher signifie découvrir, observer, apprendre et, pourquoi pas, s’entraîner.

En explorant un lieu à pied, vous avez le temps de saisir son âme, de l’observer sous un angle différent et de découvrir des coins que vous n’auriez jamais pu trouver autrement. Et que dire de la satisfaction que l’on ressent en fin de journée après s’être attaqué à une belle sortie en pleine nature ? Nous avons souvent tendance à remettre à plus tard une promenade en trouvant mille excuses : il fait chaud, il fait froid, je n’ai pas le bon équipement, je suis paresseux.

En ce qui concerne le temps, il n’y a pas grand-chose à dire. Lorsqu’il fait trop chaud ou que des orages sont prévus, il n’est peut-être pas judicieux d’aller dans les bois.

En ce qui concerne l’équipement, je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent qu’il faut être super-équipé. Un minimum d’équipement et des vêtements adaptés sont certes d’une grande aide mais, à moins de vouloir affronter un trekking extrême, il est déjà possible de se débrouiller avec ce que l’on a chez soi.

Voyons quelques conseils pour affronter un trek dans la nature et quel équipement il vaut mieux avoir pour l’affronter au mieux.

Conseils pour affronter un trek dans la nature

Le principal conseil que je souhaite donner à toute personne qui décide d’affronter un trek est de faire preuve de bon sens. Voici quelques conseils, peut-être évidents, mais qui, à mon avis, sont la base de tout pour affronter sereinement une excursion, en respectant la nature et en évitant de se blesser. Voici donc mes conseils pour affronter un trek dans la nature.

Marchez lentement

Je ne sais pas combien de fois il m’est arrivé d’être dépassé par quelqu’un qui marchait comme s’il était poursuivi par une meute de chiens enragés, pour le retrouver au milieu de la pente suivante, assis sur le bord du chemin et haletant ! Et à chaque fois, je me demande… Mais pourquoi ?

La beauté de la marche, à mon avis, est que vous avez le temps de regarder autour de vous, de respirer de l’air pur, d’écouter le gazouillis des oiseaux. Nous devons déjà tout faire à la hâte dans la vie de tous les jours, pourquoi, au moins dans ces moments-là, ne pas se détendre et profiter du moment présent ?

Surtout si nous ne sommes pas particulièrement entraînés, ou si le chemin est plus long, ou plus raide, que ce à quoi nous sommes habitués, nous essayons de doser nos forces et de ralentir.

Vérifiez toujours la météo

À moins que vous ne fassiez un tour derrière la maison, je vous suggère de toujours vérifier les prévisions météorologiques pour la journée. Vérifiez-le la veille et revérifiez-le le jour même avant votre départ.

Cela vous aidera non seulement à déterminer les vêtements les plus appropriés pour le trek, mais aussi à savoir si vous devez vous aventurer dans les montagnes. Nous ne voulons certainement pas nous retrouver au sommet de la montagne au milieu d’un orage ! Ce serait non seulement désagréable, mais aussi très dangereux !

Évitons de défier la nature, nous risquons seulement de nous blesser inutilement. Et si aujourd’hui n’est pas le bon jour, ne vous inquiétez pas, il y aura d’autres occasions !

Assurez-vous de connaître l’itinéraire

J’admets que, bien souvent, j’aime partir à l’aventure et explorer les sentiers sans avoir un itinéraire précis en tête. Mais c’est quelque chose que je ne fais que dans les régions que je connais assez bien !

Lorsque vous ne connaissez pas la région, il est très important d’avoir une carte ou un itinéraire balisé avec vous sur votre téléphone portable pour ne pas vous perdre. 14et mémorisez les panneaux à suivre.

Vérifiez bien les distances, la durée du parcours, les dénivelés et les périodes recommandées pour l’aborder. Dans ma région, par exemple, nous avons beaucoup de chance en termes d’itinéraires car il y a beaucoup d’excursions en Ligurie qui peuvent être faites à tout moment de l’année.